dimanche 20 avril 2008

La vie entière est un paradoxe

Dites...
Vous vous rappelez les chevaliers noirs ?
Non ?
Ben nous non plus (rires).
Ou plutôt si, mais avec des efforts. Il s'agissait d'une bande de nous-mêmes en armures noires, vraisemblablement découpées dans des barils de Skip destinés aux taches les plus tenaces (même si celles-là ne l'étaient pas autant que ça, quand on y pense) (il dit, Shiryu, puisqu'il est le seul ici à penser). Bon, ils étaient très caractériels (normal, c'était des copains à Ikki) et particulièrement immatures, ils pensaient qu'à se battre en nous tirant les cheveux et tout, même que, comme dans la cour de récré (des chevaliers qui ont pas fait d'études longues, ça, moi j'vous l'dit. C'est pas tout le monde qui peut avoir le Brevet des Collèges, surtout depuis qu'ils ont créé le B2I).
Pourquoi en reparler ici, alors ?
Parce qu'ils méritent un hommage à la mesure de leur envergure.
D'abord, ils étaient très très mal animés.
La preuve :

(Si si, ils bougent, là, je vous jure. Autant que dans la série, en tout cas. Vous pouvez toujours secouer un peu votre écran, si vous les trouvez trop statiques, comme nous à l'époque de diffusion des épisodes en question).


Ensuite, ils n'étaient pas très forts non plus : c'était comme d'autres nous-mêmes, mais en version très très très faible, de ceux qui font plus mal quand on leur tape dessus que quand on prend un de leurs coups (généralement : parce qu'on a baissé exprès notre garde tellement ils font de la peine à s'agiter dans tous les sens pour rien comme des gerbilles dans le tambour d'une machine à laver), ce qui laisse à penser que celui qui les a recruté aurait dû se choisir un meilleur critère de sélection que la seule ressemblance physique (la force de combat, par exemple, mais c'est vrai qu'en terme de recrutement, je ne suis qu'un amateur...), parce que là, franchement, il n'y a qu'elle de frappante.

Quoi qu'il en soit, et qui que soit l'instigateur de cette grosse blague, ce qui me pose le plus question, avec le recul, c'est que si ce sont bel et bien des versions mauvaises (dans tous les sens du terme) des chevaliers de Bronze, alors, pourquoi il n'en existe que cinq en tout ? (même si dans l'absolu, c'est déjà beaucoup trop, nous sommes d'accord).

Parce qu'on l'oublie souvent (non sans d'excellentes raisons, d'ailleurs), mais les chevaliers de Bronze au complet, eh bien c'est tout "ça" :

Soit, pour être clair : cinq "héros" (avec des guillemets), et cinq papiers peints sans guillemets.

Or... Franchement, ça ne vous aurait pas plus, à vous, de voir ce qu'auraient pu donner un chevalier noir de l'Hydre ? De l'Ours ? Du Loup, de la Licorne, ou du... C'était quoi, déjà, le dernier ? Un tigre ? Bon sang, faut qu'je consulte mes fiches, moi. Hummm... Mince, il est juste référencé comme l'"autre pôv c..n", mais de toute façon, qu'est-ce que je me tracasse, c'est sans importance (dans tous les sens du terme aussi)...

En plus d'être particulièrement drôle visuellement parlant, ça nous aurait permis de méditer sur un problème métaphysique fondamental :

ça aurait donné quoi, comme résultat, puisque les chevaliers noirs, ce sont des versions plus faibles des chevaliers de bronze, mais que ces chevaliers de bronze-là, ils sont encore plus faibles que des Chevaliers Noirs ? Hein, hein, ça aurait donné quoi ?

S'il y a bien une chose que je ne supporte pas, ce sont les "scénaristes" qui ne savent pas exploiter toutes les "richesses" des "univers" qu'ils "créent".

Na.

8 commentaires:

ashu a dit…

Oulaaaaaaaaa, en effet c'est un VIEUX souvenir... Je suis étonné que Jean-Luc Azoulay ne nous ait pas programmé sur une des chaînes du groupe AB, diverses émissions genre : "Ô chevalier noir, mon mini-moi", "Les dangers de la chirurgie esthétique à seul but de ressembler à un chevalier de bronze", "Le bêtisier des chevaliers noirs", "L'affaire des 5 papiers peints noirs perdus"...

Tu oublies cependant, chevalier, de développer un point important... Je pense qu'on pourrait consacrer un article entier à Andromède noir, le seul qui semble plus menaçant que son illustre (sic) alter-égo...

Je profite de cette tribune pour fustiger tous ceux qui ont voté pour l'éviction de Shiryu en semaine 2. M'enfin, quoi, il fallait voter Shun sel régénérant 3 en 1 !

Corto a dit…

Hon hon hon...
Chuis moyennement d'accord...
Si on se souvient bien (et je suis un spécialiste pour ce genre de choses quand l'enjeu est vraiment important), qui c'est qui ramasse le plus à cause de ces soi-disant faiblards ? Qui c'est qui se fait méchamment rétamer parce que, pour une fois, l'adversaire a pas frappé pile sur les ptits bouts de tôle ondulée mais en plein dans le bide ? Bizarrement, y en a un qui la ramène pas trop sur la question. Normal il est encore tout noir de honte !

Seiya a dit…

@Corto : Quiiiiiii me parle ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler, monsieur. Comme je le disais dans ce post, les souvenirs de cette période sont assez flou, pour moi. Je ne suis pas des ces afficionados attardés désoeuvrés qui auraient acheté cette partie-là en DVD pour palier à une absence de vie sociale manifeste...

@Ashu : Bien, vu, pour Andromède ! Je n'aurais pas mieux dit, si ce n'est d'ajouter que shun perd peut-être à la Knight Academy, mais il est très très fier d'être toujours dans les premiers à "gagner" au "Maillon Faible" (il dit que c'est grâce à sa chaîne nébulaire, mais il sous-estime trop son absence de facultés intellectuelles) (on n'arrête pas de le lui répéter) (sauf Hyoga qui se sent en concurrence) (ou en transpiration, sous les aiselles). Quoi qu'il en soit, réjouis-toi. On peut à nouveau voter Shun dès à présent !
Sinon, en cliquant sur ton nom, j'ai eu quelques nouvelles sueurs froides : alors comme ça, tu bosses à nouveau pour la NASA ? Si je me souviens bien, la dernière fois, ils t'avaient appelé pour combattre une forme de vie particulièrement belliqueuse (mais guère futée) basée sur la face cahé de la lune, même qu'on t'avait fourni un vieux robot géant au rabais et que tu leur avais fait ensuite un procès pour ça... Est-ce que je dois en déduire qu'une nouvelle invasion s'annonce ? Et qu'il faut instamment courir se cacher ?

ashu a dit…

Ah ah aaaaaaaaaaah, pauuuuuuuuvre FOU ! - j'adore cette phrase typique des chevaliers...

Non, c'est juste une petite marotte, en dehors de mon boulot de chevalier et de hacker, il faut bien mettre un peu de beurre dans le chevalier des épinards. Donc pour améliorer mon pouvoir d'achat, je développe des programmes gratuits. CQFPD.

Seiya a dit…

Tu veux dire, je pense "mettre un peu de chevalier du beurre dans le chevalier des épinards" ?!

ashu a dit…

Malheureusement non, le chevalier du beurre a connu le même triste sort que Plastic Bertrand pendant la canicule de l'été 2003...

Il a fondu.

Navré de t'annoncer cette mauvaise nouvelle, chevalier.

Seiya a dit…

Nonnnonnnnnnnnonnn !!!
Pourqwaaaaaaaaa ?!!!!

C'est vraiment trop injuste !

Et qu'est devenu le chevalier du fil à couper le chevalier du beurre, dans tout ça, sans sa seule et unique raison d'être ?

ashu a dit…

Certaines rumeurs rapportent qu'il aurait renoncé à son armure, mais après avoir arpenté le Japon d'Hokkaidō à Kyūshū, je n'ai trouvé aucun témoignage réellement digne de confiance.

Je pense qu'il est de notre devoir de tirer ceci au clair, on devrait mener une grande campagne... Je suggèrerai juste qu'on ne prenne pas Saori avec nous, vous savez l'aimant à emmerdes qu'elle est...